Quels sont les biens couverts dans une assurance multirisque habitation ?

Quels sont les biens couverts dans une assurance multirisque habitation ?

Locataire ou propriétaire d’un bien immobilier, nul ne peut prévoir les accidents à venir. Aussi, souscrire à une assurance multirisque habitation reste une alternative à ne pas négliger.

Que signifie l’assurance multirisque habitation (mrh) ?

L’assurance multirisque habitation a pour rôle d’indemniser l’assuré contre toute sorte de risque. Pour faire simple, c’est un contrat multi garantie qui vous permettra de protéger votre patrimoine que vous soyez le responsable du sinistre ou le lésé.

Les garanties du contrat multirisques habitation

En cas de sinistre provoqué par son inattention ou par autrui, l’assuré doit impérativement le déclarer. Ensuite, il y a l’estimation des dommages qui doit être remise au commissariat. La mrh couvre également la disparition ou la destruction de biens mobiliers suite à un acte de vandalisme.

En ce qui concerne les dégâts des eaux, l’assurance a pour rôle d’indemniser les réparations dues aux fuites, aux canaux bouchés ou aux infiltrations d’eau. Quant à l’indemnisation des biens, elle touche particulièrement toutes sortes de bâtiments, les mobiliers personnels et les biens à usage professionnel.

Aussi, la mrh inclut les pertes et les détériorations corporelles et matérielles suite à un cambriolage. Qu’importe le contrat d’assurance dont il s’agit, l’assuré est aussi indemnisé lorsqu’un élément en verre se brise suite à un incident anodin ou à un cambriolage.

Pour ce qui est des catastrophes naturelles, il s’agit d’une garantie obligatoire qui couvre l’assuré de toutes sortes d’accidents causés par dame nature. À cela s’ajoutent les garanties des événements climatiques qui couvrent l’assuré contre les détériorations dues à la grêle, aux tempêtes ou encore à la neige.

Enfin, les assurances contre les risques d’incendie couvrent non seulement les dommages causés par le feu, mais encore les détériorations provoquées par une explosion.

Comment bien protéger ses biens matériels avec la mrh ?

En principe, les bâtiments, les mobiliers à usages personnel et professionnel entrent dans le champ d’intervention d’une mrh.

Pour ce qui est des dommages assurables, ils englobent les pertes ou détériorations à la suite d’un incendie ou d’une explosion, à des dégâts liés aux eaux, aux vols, aux glaces brisées, aux catastrophes naturelles ou encore aux changements climatiques.

En outre, il y a la responsabilité assurable, à savoir la version contractuelle qui engage les responsabilités du propriétaire pour un vice de construction ou un défaut d’entretien.

la responsabilité délictuelle

Il y a aussi la responsabilité délictuelle qui engage celle du locataire ou du propriétaire vis-à-vis des voisins. Cela inclut automatiquement la protection juridique. Il s’agit d’un contrat d’assurance à part qui permet de couvrir les frais de procédure ou les services à fournir dans le cadre d’un litige.

Par ailleurs, l’assistance à domicile qui couvre les frais occasionnés par un accident dans le domicile de l’assuré n’est pas à écarter.

Enfin, l’indemnisation des biens immobiliers touche particulièrement les biens personnels de l’assuré, mais aussi ceux qui sont destinés à un usage professionnel.

Dans quelles mesures l’assurance habitation est-elle obligatoire et comment trouver la meilleure mrh ?

Les meilleures assurances d’habitations se trouvent en général en ligne. Toutefois, le locataire ne peut se soustraire d’une assurance mrh car il est tenu pour responsable des dégâts qui peuvent être occasionnés.

En ce qui concerne le propriétaire, la souscription à une telle assurance n’est pas obligatoire. Néanmoins, dans une copropriété, chaque propriétaire doit s’assurer individuellement, selon la législation.

La mrh est également obligatoire pour les copropriétaires non occupants. Dans tous les cas, elle est recommandée pour se prémunir de toutes sortes de risque.

Articles du même auteur